Qualité et sécurité

L'industrie belge de la transformation et du commerce de légumes industriels a créé - en collaboration avec les autres partenaires dans le PTMV (plate-forme du commerce et de la transformation de matières premières et de produits végétaux) et l'Agrofront (les organisations agricoles) - le standard Vegaplan. Cet instrument offre aux producteurs et fournisseurs des entreprises de commerce et de la transformation la possibilité de faire réaliser un audit de certification de produit (EN 45011) par un OCI et de gérer un enregistrement complet de la culture. En 2014 un volet durabilité et IPM a été ajouté.

Ceci permet de garantier la qualité des matières premières dans le secteur. Les éléments dans le standard Vegaplan relatifs à la sécurité alimentaire et de plantes ont aussi été reconnus par l'agence fédérale belge de la sécurité alimentaire en tant que guide autocontrôle pour le secteur primaire végétal. Les services comptétents de la région wallonne et flamande ont aussi reconnu le certificat Vegaplan dans le cadre des obligations IPM.

Entre-temps, une équivalence a été réalisée entre le standard Vegaplan et les systèmes de qualité VVAk & VVA(certificat sécurité alimentaire grandes cultures et légumes industriels et pommes de terre aux Pays Bas) et QS ('Qualität und Sicherheit' en Allemagne).

Les producteurs français se sont inscrits dans la banque de données belge de Vegaplan en attendant leur propre système français.

Ces systèmes de qualité facilitent une transition vers des systèmes de qualité propre aux entreprises et résultent dans une traçabilité à 100 %. Le contrôle sur le paramètre de contaminants est effectué à travers un plan d'échantillonnage au niveau de l'entreprise dans le cadre du système d'autocontrôle obligatoire.

A travers de ce standard Vegaplan, qui est géré par Vegaplan, les agriculteurs peuvent tenir à jour une fiche parcellaire sur des documents développés à cet effet.
Afin de les tenir au courant de la législation en vigueur relative à l'utilisation durable de produits de protection végétale, Vegebe collabore avec le KDT (Kenniscentrum duurzame tuinbouw) qui tient à jour une banque de données des produits de protection végétale autorisés.

Les entreprises de la transformation et du négoce disposen,à leur tour, de certificats de systèmes de qualité privés comme le BRC ou l'IFS. Bon nombre d'entre eux disposent égalment d'un certificat autocontrôle, basé sur le guide autocontrôle négoce et transformation pommes de terre, fruits et légumes, qui a été approuvé par l'AFSCA, l'agence fédérale de la sécurité de la chaîne alimentaire.